Inspiring consulting. Effective strategies.
menu


back
François  Koehl

François Koehl

Senior Partner

Qui es-tu ?

L’entrepreneuriat et l’esprit d’équipe dans l’âme, j’ai la chance de faire ce métier du conseil par passion. 

J’interviens pour accompagner les décideurs et les parties prenantes à agir dans un monde digital, notamment sur la stratégie, les transformations et les projets d’entreprise.

Mon ADN d’entrepreneur a été concrétisé par la création, le management et la vente d’un cabinet de conseil. Il est maintenant mis à contribution pour apporter aux équipes en missions une prise de recul, un appui au « think out of the box » et un regard attentif à une meilleure appropriation par tous de la situation et des pas à franchir.

Pourquoi es-tu là ?

J’aime particulièrement contribuer à l’émergence des décisions tout en anticipant les conditions d’exécution et de succès. En participant à l’exécution, j’aide à ancrer la « pensée projet » et la mobilisation collective. Pour aller plus loin il s’agit aussi d’instaurer une sensibilité à la prise en compte du facteur humain. Réunir tous ces ingrédients de manière systémique est indispensable pour le succès.

Tasmane revoit certains préceptes du marché du conseil avec l’accompagnement des « stratégies dans un monde digital ». Loin d’être une simple phrase c’est bien une invitation, en co-construction avec nos clients, à repenser les stratégies dans ce monde qui est à la fois humain, fait de réalités concrètes, et numérique, autorisant des innovations impossibles jusque-là. 

Tout en gardant « l’esprit paysan » qui permet d’obtenir des résultats concrets, je mets mon expérience au service du développement de nos clients et de Tasmane, avec humilité et ambition.

Qu’est ce qu’on ne voit pas sur ton CV ?

La famille et la musique.

La famille car c’est la ressource primordiale à qui l’on donne au mieux de ce que l’on peut et dont on reçoit tant.

La musique, et notamment le jazz, qui apprend à écouter activement et à « en être » pour vibrer en harmonie avec d’autres. Le jazz a défriché avant l’heure des modèles de management innovants. Notamment, la maîtrise de l’improvisation qui permet de construire un collectif instantané, bien loin des clichés du « chacun fait ce qu’il veut » ou du « chef d’orchestre ». Mais tout à fait à l’image des démarches agiles d’aujourd’hui.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Pour en savoir plus, rendez vous sur notre page "mentions légales".

Fermer