Inspiring consulting. Effective strategies.
menu


back
Secteur Public

Secteur Public

 

Oui pour la transition numérique vers un service public « augmenté » mais pas pour un service public virtuel et déshumanisé !

La transformation numérique dans l’administration au service d’une meilleure action publique, on en parle depuis près de 30 ans avec la première évaluation de l’informatique de l’Etat en 1992 (rapport « Fontaine », commission présidée par Bruno Fontaine, Fondateur de Fontaine Consultants devenu TASMANE en 2019).

Plusieurs initiatives se sont succédées au fil des années et des mandatures politiques : le programme d’Action Gouvernemental pour la Société de l’Information (PAGSI) en 1998, le programme administration électronique (ADELE) en 2004, le Plan « France Numérique 2012 » en 2008, le choc de simplification en 2012 avec la création du SGMAP / DISIC et enfin, le programme Action Publique (AP) 2022, lancé en 2017.

La raison d’être du « numérique public » est posée dans un contexte social en pleine mutation, en interdépendance avec de grandes multinationales monopolisant la technologie et avec une vigilance accrue sur la cybersécurité et la protection des données.

Des résultats tangibles ont été obtenus grâce à l’aboutissement et au succès (!) de grands chantiers de transition numérique et en particulier via la dématérialisation de nombreux processus administratifs à destination des particuliers et des entreprises. Les grands chantiers de modernisation ont également concerné les fonctions supports de l’administration (déploiement du SIFE et modernisation des SIRH) avec quelques revers à effet médiatique.

Motivées historiquement par la recherche d’une performance économique de la dépense publique, la création des Services/Directions du Numérique au sein des ministères (2019-2020) tend à focaliser davantage les enjeux de la transformation numérique sur la relation entre l’administration, ses agents et ses usagers dans chaque administration pour construire un service public performant combinant qualité et confiance, pour qu’il devienne générateur de valeur pour tous.

A l’échelle interministérielle, la récente création du Ministère de la Réforme de l’Etat et de la Transformation tend à regrouper les directions en charge de donner les impulsions à la transition numérique : la DINUM avec le programme TECH.GOUV.FR, la DITP et la DGAFP. Les travaux à venir sur S2 2020 et plus globalement dans le cadre des 600 jours avant la prochaine mandature marqueront la capacité de l’Etat à poursuivre et surtout accélérer sur sa transformation numérique.

La situation sanitaire encore incertaine sur la COVID-19 ne doit pas brider les opportunités offertes par le numérique pour accélérer la transformation de l’Etat. Même si cela a été subi, le confinement a été riche d’enseignements sur l’adoption et la généralisation de nouveaux usages des outils numériques et des modes de travail afférents. Ne pas poursuivre la dynamique engagée serait une occasion manquée et un retour en arrière vécu pour l’ensemble des acteurs. Il est acquis que le numérique doit être le moteur de la reprise économique à venir tout en garantissant un ensemble d’engagements responsables.

Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Il ne faut pas laisser de côté les risques liés à une numérisation envahissante et synonyme de déshumanisation et facteur aggravant d’exclusion par le numérique. C’est le signe d’une transformation non maîtrisée ou non régulée, notamment sur la mauvaise utilisation des technologies à fort potentiel (IA, RPA, blockchain,…). Il faut savoir également évaluer et apprécier l’expérience acquise des pays les plus avancés, à commencer par l’Estonie, tout en se dotant d’une « conscience sociale & écologique responsable » sous la double forme d’une inclusion & d’une sobriété numérique.

La démarche engagée aujourd’hui par les acteurs en responsabilité se veut progressive (établissement des PTM), combinant contrôle (panorama des grands projets, observatoires, etc), acculturation et livraison de services innovants (promotion des IEG, incubateurs) afin de tirer le potentiel présent dans l’administration numérique vers le haut et passer à l’échelle de manière durable vers un SI résolument « Plateforme ».

Comme toute approche agile, la démarche se veut aussi itérative, basée sur des expérimentations & retours d’expériences comme points de repère quant aux limites à poser en termes de cible et de trajectoire.

Les opérateurs et établissements publics constituent également des moteurs importants de transformation pour leur ministère de tutelle – à la fois laboratoire d’idée et concentrateurs d’expertise, ils représentent le complément idéal et soutien aux directions du numérique pour faciliter et mettre en œuvre la transition numérique.

La volonté d’avancer reste intacte, nous sommes tous concernés et responsables … il faut désormais accélérer

 

TASMANE accompagne les décideurs au sein des administrations publiques dans leur projets de transformation numérique depuis plus de 25 ans. TASMANE (à travers Fontaine Consultants) a conduit les évaluations des grands projets portés par Bercy dans les années 2000 (Copernic, Helios et Chorus). Partenaire historique de la DISIC (devenue DINSIC, puis DINUM), TASMANE a contribué aux travaux d’évaluation et de sécurisation des grands projets de transformation numérique de l’Etat.

Structure à taille humaine, militante citoyenne pour la simplification & l’apport de valeur des services publics, TASMANE s’inscrit dans un nouveau modèle de conseil alternatif, basé sur l’entreprenariat et l’innovation.

Nos interventions en qualité de conseil indépendant sont de plusieurs natures :
• la définition de stratégies dans un monde digital & ouvert, selon les valeurs & les nouvelles exigences portées par la modernisation des services publics
• La déclinaison opérationnelle des stratégies définies (feuille de route, portefeuilles de projet), la sécurisation de leur suivi et leur évaluation en continu
L’appui à la mise en œuvre de grands projets/programmes de transformation numérique (cadrage, évaluation, revue indépendante, appui au pilotage décisionnel, sécurisation déploiement, management de transition).
La transformation des organisations et la conduite du changement avec un nouveau positionnement à valeur des acteurs du numérique au sein de l’administration concernée (agile à l’échelle, fournisseurs de services & produits)
L’apport d’expertise en data science et gouvernance, selon des modèles classiques ou émergents, leur utilisation à travers des outils décisionnels ou des outils d’intelligence artificielle, leur mise à disposition conformément aux règles d’ouverture et de protection (RGPD)
La conception d’architectures ouvertes et interopérables de systèmes d’information dans le respect des cadres techniques publics et les opportunités liées au renouvellement des infrastructures techniques (Cloud)

Nos savoir-faire sont aujourd’hui reconnus à travers une forte présence dans les accord-cadres interministériels et au sein de grands opérateurs de l’Etat, relatifs à des prestations de conseil en stratégie.

Quelques exemples de mission développées ci-dessous et d’autres à découvrir en nous contactant : 
• Étude de faisabilité d’un Portail Commun du Recouvrement (PCR) – France Recouvrement
• Agilité à l’échelle de la Plateforme Banque des Territoires – Caisse des Dépôts
• Assistance au pilotage du programme SI-SAMU – Agence du Numérique en Santé
• Audit puis assistance au pilotage de la Bascule RenoiRH – MTES

Références liées

MINISTÈRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE – Assistance au pilotage du projet RenoiRH
Secteur Public
Agence du Numérique en Santé (ANS anciennement ASIP Santé ) – Accompagnement dans le pilotage du programme SI-Samu
Secteur Public
CAISSE DES DEPÔTS – Agilité à l’échelle de la Plateforme Banque des Territoires
Secteur Public

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Pour en savoir plus, rendez vous sur notre page "mentions légales".

Fermer