Inspiring consulting. Effective strategies.
menu


back
Secteur public

Secteur public

 

Oui pour un service public augmenté mais pas pour un service public virtuel et déshumanisé !

La transformation numérique dans l’administration, on en parle depuis plus de 25 ans et la première évaluation de l’informatique de l’Etat en 1992. Plusieurs vagues & initiatives, de l’administration électronique des années 2000 au comité interministériel de la transformation publique en passant par la création des ADAE, DGME, SGMAP, DISIC, DINSIC, DITP… Ces initiatives sont soit rattachées près de Bercy pour motiver avant tout une performance économique, soit rattachées aux services du Premier Ministre pour soutenir une démarche plus transverse et plus ancrée à la modernisation des politiques publiques.

Beaucoup de chemin parcouru, de vrais résultats en commençant par l’aboutissement & succès de grands chantiers de modernisation de l’Etat et notamment dans sa relation avec les usagers citoyens (Tele-déclaration@IR, dématérialisation généralisée des démarches, émergence de France Connect) & des entreprises (Copernic, Chorus, DSN…), une volonté d’avancer malgré des échecs & des contextes plus délicats internes à l’administration et notamment sur la gestion de ses fonctions supports (paie avec ONP, SIRH avec Louvois/SIRHEN, …) … L’Etat tend à apprendre de ses échecs, se dote d’outils pour mesurer les projets les plus critiques (panorama des 50+ grands projets SI dans le radar) et s’est engagé dans la transformation vers un Etat résolument « Plateforme ».

Demain, avec l’avènement des conclusions de CAP2022, l’Etat confirme sa volonté de mettre en œuvre un service public augmenté avec comme clef de voute la promesse d’un service public accessible, simple, sécurisé, équitable, transparent, innovant  plaçant l’usager véritablement au cœur du réacteur et l’Etat en régulateur. C’est l’ambition d’un nouveau contrat social basé sur la confiance et la responsabilisation tripartite entre l’administration centrale/territoriale, ses agents et ses usagers dont les premiers résultats seront perceptibles dans les mois qui viennent …

Après-demain, la question d’une numérisation envahissante comme l’a réalisée l’Estonie ou d’une digitalisation de manière accélérée mais non maîtrisée/régulée sur l’utilisation des technologies à fort potentiel (IA, RPA ou de la blockchain,…) doit faire débat et les premiers retours d’expériences seront les points de repère quant aux limites à poser de la transformation numérique cible de l’Etat.

l’Etat confirme sa volonté de mettre en œuvre un service public augmenté avec comme clef de voute la promesse d'un service public accessible, simple, sécurisé, équitable, transparent, innovant, plaçant l’usager véritablement au cœur du réacteur et l’Etat en régulateur.

 

Présent depuis 25 ans dans le secteur public, les consultants de TASMANE sont pleinement engagés pour contribuer à la transformation numérique de l’Etat tout en préservant son éthique et sa raison d’être. Structure à taille humaine, militante pour la simplification & l’apport de valeur des services publics, TASMANE s’inscrit dans un nouveau modèle de conseil alternatif, basé sur l’entreprenariat et l’innovation, à ceci à travers plusieurs modalités d’interventions :

• Définir vos stratégies dans un monde digital & ouvert, selon les valeurs & les nouvelles exigences des services publics (notamment CAP22 & DCANT).

• Eclairer les organisations sur les déclinaisons opérationnelles et locales des initiatives liées à la transformation numérique de l’Etat (France Connect, Démarches simplifiées, Cloud Etat, etc), évaluer leurs bénéfices comme levier de transformation et d’innovation, et anticiper les contraintes de mise en œuvre.

• Accompagner les décideurs publics sur l’engagement et la réussite de leurs grands projets de transformation numérique (cadrage, évaluation, revue indépendante, appui au pilotage décisionnel du programme, management de transition).

Pour ce faire :

• TASMANE est un partenaire historique de la DISIC devenue DINSIC (conduite des articles 3/5/8 sur l’évaluation et la sécurisation des grands projets SIC de l’Etat, titulaire depuis 2018 du lot sur la sécurisation transitoire du pilotage de projets de transformation, participation aux Open Labs France Connect, etc).

• TASMANE est présent historiquement dans les différents accord-cadres interministériels de la DAE sur les prestations d’assistance à maîtrise d’ouvrage et de conseil avec de nombreuses interventions à l’INSEE, DGEFP, APIE, MTES, MAA, CGET, etc.

• TASMANE est intervenu dans les grands programmes de modernisation portés par Bercy depuis 20 ans (COPERNIC, HELIOS, CHORUS, ONP, DSN, PAS, BRM) soit dans les phases de revue, audit, assistance au déploiement, sécurisation voire arrêt (ONP).

Références liées

Agence de Service et de Paiement – Transition du programme OSIRIS
Secteur public
Pôle Emploi – Projet de désengagement z/OS
Secteur public
CNAMTS – Conduite du changement du centre de Rouen
Secteur public